Voor bijverdieners

En tant qu’étudiant, a-t-on le droit de travailler plus de 475 heures ? 

 

 

Certains étudiants préféreraient travailler plus de 475 heures par an, est-ce possible ? La réponse à cette question est  « Oui. » Pendant 475 heures, un étudiant jobiste peut travailler en s’acquittant d’un taux réduit de cotisations de sécurité sociale. Lorsque ces heures sont épuisées, en tant qu’étudiant, vous commencez à payer le taux de cotisations normal de sécurité sociale sur votre salaire brut. Bien sûr, vous tombez alors sous le régime d’un employé ou d’un ouvrier (= collaborateur permanent).

D’étudiant jobiste à étudiant travailleur

Un étudiant qui travaille plus de 475 heures par an est souvent appelé « étudiant travailleur ». Officiellement, ce terme n’est pas correct. Le nom est souvent utilisé pour décrire les étudiants qui travaillent plus que ce qui est permis sous le statut d’étudiant. Officiellement, cependant, le terme est utilisé par les établissements d’enseignement supérieur et les universités pour désigner les étudiants qui cumulent études et emploi.

Vous avez travaillé toutes vos heures d’étudiant jobiste ? Pas de problème ! Vous pouvez parfaitement passer du statut d’étudiant à celui d’ouvrier ou d’employé en cours d’année.  

Qu’est-ce qui change ?


Consultez le tableau ci-dessous : 

 Étudiant jobisteÉtudiant travailleur (= collaborateur permanent : employé ou ouvrier)
Nombre d’heures par an475Onbeperkt
Allocations familialesOui.Oui. Attention ! Si vous travaillez plus de 80 heures par mois, votre droit aux allocations familiales expire pour ce mois-là.
Cotisations ONSSCotisations de sécurité sociale= 2,71% de votre salaire brutCotisations normales de sécurité sociale = 13,07 % de votre salaire brut
Pécule de vacancesNon15,34%
Retenue à la source sur les revenus du travail (= impôts)Non

Oui, minimum 11,11 %. Le pourcentage dépend de plusieurs facteurs : statut, état civil, niveau de salaire...

Salaire netEn moyenne un peu plus élevéEn moyenne légèrement inférieur

 

La différence de salaire net entre un étudiant jobiste et un étudiant travailleur est donc minime. Vous devez payer plus d’impôts (retenue à la source et cotisations sociales plus élevées) mais vous avez droit au pécule de vacances au même titre qu’un employé permanent. En tant qu’employé, ce pécule vous est versé chaque semaine avec votre salaire. Les ouvriers reçoivent leur pécule de vacances en mai ou en juin.

 

Qu’est-ce qu’il faut savoir d’autre lorsque l’on est étudiant travailleur ?

Si vous travaillez plus de 80 heures par mois, votre droit aux allocations familiales expire, et si vous gagnez plus de 12 657,14 €, vous devrez payer vos impôts vous-même.

Votre situation familialeMontant brut que vous pouvez gagner au maximum
Vos parents sont soumis à une imposition commune€ 6 942,50
Vos parents sont imposés individuellement€ 8 792,50

 

Si vous gagnez trop, il est également possible que vos parents doivent payer plus d’impôts, car vous n’êtes plus à leur charge. Ce sont les montants qui s’appliquent pour 2019. Si vous gagnez plus que les montants ci-dessous, vos parents devront payer plus d’impôts.

Si vos heures de travail d’étudiant travailleur sont épuisées, vous pouvez travailler en tant que salarié normal sans aucun problème. N’oubliez pas que si vous gagnez trop, cela peut avoir des conséquences sur votre droit aux allocations familiales, et sur vos impôts et ceux de vos parents.

Saviez-vous qu’avec NOWJOBS, vous pouvez également commencer à travailler en tant que travailleur en activité complémentaire si vous avez épuisé vos heures de travail étudiant ? Indiquez dans les paramètres de l’application que vous n’êtes plus étudiant ; vous recevrez alors des offres d’emploi de salarié permanent. Vous verrez immédiatement dans l’application le montant de votre salaire net.