Tout ce que vous devez savoir pour faire appel à des flexi-travailleurs

Pour beaucoup d’étudiants, les examens de repêchage approchent à grands pas. Malheureusement, cela signifie qu’il y a moins d’étudiants jobistes disponibles pour vous donner un coup de main dans l’entreprise. Mais nous avons aussi de bonnes nouvelles : notre application compte actuellement 31 321 travailleurs en flexi-jobs (flexi-travailleurs) qui peuvent pallier la pénurie d’étudiants jobistes !

Un flexi-job ? Qu’est-ce que c’est ?

Le statut de travailleur en flexi-job existe depuis le 1er décembre 2015. Grâce à ce statut, les personnes ayant un emploi fixe peuvent gagner un revenu supplémentaire dans des conditions avantageuses. C’est intéressant pour les deux parties, parce que les employés sont autorisés à travailler en flexi-job de manière illimitée et non imposée, tandis que les employeurs paient des cotisations patronales moins élevées.

Le statut flexi-job est donc gagnant-gagnant : pour les flexi-travailleurs, le salaire brut est le même que le salaire net qu’ils touchent concrètement, et en tant qu’employeur, vous pouvez enregistrer officiellement et à moindre coût vos flexi-travailleurs (vous ne payez que 25 % de cotisations patronales spéciales à l’ONSS). Même les dimanches et jours fériés, le pourcentage reste le même.

Secteurs

Les flexi-travailleurs ne peuvent pas travailler dans n’importe quel secteur. Au début, les flexi-travailleurs n’étaient autorisés à travailler que dans l’horeca, mais en 2018, de nombreux autres secteurs ont été ajoutés à la liste.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des secteurs dans lesquels les flexi-travailleurs sont autorisés à travailler, et les commissions paritaires associées :Commissions paritaires

Qui pouvez-vous engager en tant que flexi-travailleur ?

Les salariés qui, il y a trois trimestres, travaillaient au moins un 4/5ème temps pour un autre employeur, sont autorisés à travailler en flexi-job. Les pensionnés sont également autorisés à exercer une activité complémentaire en flexi-job. Pour cela, le pensionné doit avoir pris sa retraite au moins à la fin du deuxième trimestre avant le trimestre d’embauche en tant que flexi-travailleur. Concrètement : si vous souhaitez travailler en flexi-job le 1er juillet 2019, vous devez avoir pris votre retraite avant le 1er avril 2019. Vous devez donc être au repos depuis au moins un trimestre complet (trois mois). Si vous avez travaillé au moins un 4/5ème temps jusqu’au 31 juin 2019, vous pouvez commencer votre activité en flexi-job sans attendre. Il s’agit de toutes les personnes qui ont droit à une pension de vieillesse, de retraite, d’ancienneté ou de survie légale, administrative ou statutaire, ou à toute autre prestation considérée comme équivalente. Souhaitez-vous en savoir plus à ce sujet ? Dans ce cas, cliquez ici.

Salaire

Le salaire horaire en flexi-job est convenu entre l’employeur et l’employé. Le minimum est de 10,08 € par heure. Ce salaire comprend le pécule de vacances. Le montant se compose de 9,36 € de salaire et de 0,72 € de pécule de vacances (7,67 %). Un flexi-travailleur ne devrait donc jamais recevoir de pécule de vacances supplémentaire, car celui-ci est versé directement en tant qu’élément du salaire.

Il existe cependant quelques compensations supplémentaires. Pour les travaux effectués le dimanche et les jours fériés, vous avez droit à une prime supplémentaire par heure. Votre travailleur en activité complémentaire gagnera 2 euros de plus par heure, avec un maximum de 12 € de plus par jour. De plus, si vous employez un flexi-travailleur entre minuit et 5 heures du matin, il ou elle a droit à une indemnité supplémentaire de 1,2398 € par heure.

Illimité

Les flexi-travailleurs ont le droit de travailler en activité complémentaire sans limitations. Cela signifie qu’il n’y a pas de limite quant au nombre d’heures, au nombre de flexi-jobs ou au revenu du flexi-travailleur. Seuls certains pensionnés sont soumis à un plafond de revenu.

En tant qu’employeur, vous n’êtes pas non plus soumis à la moindre limite quant au nombre d’heures pendant lesquelles vous pouvez employer un flexi-travailleur ou au nombre de flexi-travailleurs qui peuvent travailler dans votre entreprise en même temps.

Vous recherchez un travailleur en activité complémentaire ? Inscrivez-vous ici et trouvez un flexi-travailleur en quelques clics !